mercredi 19 octobre 2016

Le musée des monstres - Lauren Oliver & H.C. Chester - Illustré par Benjamin Lacombe - Hachette Romans

Bonjour à tous




  •             Poche: 352 pages
                Editeur : Hachette Romans
                Prix : 15,90 euros

    « Mesdames et messieurs, petits et grands, bienvenue au Musée des Horreurs de Dumfrey, venez découvrir ses curiosités en tout genre et autres bizarreries merveilleuses ! » Laissez-nous vous présenter Sam, le garçon le plus fort du monde, Philippa, la médium, Thomas, l’acrobate et assistant du magicien… Mais quand Max, lanceuse de couteaux, rejoint le groupe, une série de terribles évènements s’enchaînent. Suite à la mort d’une spectatrice lors d’une de leurs représentations, la ville accuse la tête réduite qui fait la fierté de Dumfrey d’être à l’origine d’une malédiction. Lorsque celle-ci disparaît, et que le musée se retrouve menacé de fermer, la bande des quatre orphelins extraordinaires décide de mener l’enquête… Leurs recherches vont les amener à croiser de dangereux individus et les entraîner au cœur de secrets sur leur propre passé…

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler d'une de mes lectures récentes qui m'a vraiment enthousiasmé et c'est peu de le dire! En ce moment, je tombe sur des gens tellement odieux et désagréables que se plonger dans cette histoire m'a vraiment changé les idées. Alors c'est parti!

Je remercie Hachette Romans et Netgalley pour cette lecture !

Le résumé du livre m'a tout de suite fait penser à une autre histoire actuellement au cinéma parlant d'enfants particuliers. C'est l'histoire d'enfants (mais pas que) aux pouvoirs/physiques/compétences particulières qui les rendent uniques. Ils sont dans un musée où on peut aller les admirer et voir leur show chaque jour. Les illustrations de Benjamin Lacombe accompagnent l'histoire par-ci, par-là. Voilà pour les grandes lignes que j'avais en tête en commençant la lecture de cet ouvrage.

Le musée des monstres et curiosités est en difficulté même à deux doigts de déposer le bilan. Les quatre enfants que nous allons suivre: Thomas, Sam, Pippa et Max. Très vite un mystère autour d'eux va s'établir lorsqu'un des personnages (je ne vous dis évidemment pas lequel) va sous-entendre qu'ils sont enfin réunis et en sécurité, du moins il l'espère. Ça pique la curiosité du personnage qui l'entend mais également celle du lecteur. Déjà que nous étions plongés dans un univers assez particulier, à cet instant la lecture devient addictive.

Puis le musée commence à avoir le vent en poupe notamment grâce à une tête effrayante qui va être volée! Pour éviter la faillite du musée, Pippa, Sam, Max et Thomas vont partir à sa recherche. Et c'est là que les ennuis commencent. Et c'est peu de le dire car un meurtrier court dans les rues de New-York et semble vouloir s'acharner sur ce musée et lui faire porter le chapeau. On se laisse prendre au jeu et à l'enquête (rien de trop effrayant, ni glauque je vous rassure), c'est vraiment le genre de lecture qui passionnera les plus jeunes et fera passer un très bon moment aux plus grands. 

Ça parle de différence ainsi que de normalité, et même si tout le monde ne voit pas d'un bon œil la différence, encore plus avec ces 4 enfants qui ne sont pas communs, le message qui est souvent répété est que cette différence les rend extraordinaires

Petit extrait

"- Je connais les gens de votre espèce. Des originaux, des tarés, des... des... êtres contre nature! Si ça ne tenait qu'à moi, on vous mettrait tous en cage, à commencer par ces prétendus enfants. Des monstres, oui, tous autant qu'ils sont!"

Thomas se rendit compte qu'il tremblait. Bien sûr, il avait toujours su qu'il était différent [...] Mais la plupart du temps, il ne voyait pas dans cette différence une mauvaise chose. Pour lui, elle était le signe de quelque chose d'exceptionnel: comme obtenir un double 1 aux dés, ou trouver quatre cerises au marasquin dans une boîte de cocktail de fruits"



Au fil de la lecture, on s'attache à eux allant tour à tour du point de vue de chacun. Les enfants ont des caractères forts et développés au fur et à mesure de l'histoire.

C'est typiquement le cadeau idéal à ajouter dans la chaussette des 8-12 ans (et même des plus grands!) à Noël. En tout cas, c'est le petit cadeau que je glisserais dans celles de mes neveux, je sais déjà qu'ils adoreront!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire